Plan 500.000 formations: les Régions se réjouissent de se voir confier le pilotage de ce nouveau dispositif

Ce lundi 29 février 2016, lors de la réunion quadripartite de la Ministre du Travail, Myriam El Khomri, de la Secrétaire d’Etat à la Formation Professionnelle, Clotilde Valter, des Présidents de Région et des partenaires sociaux, le coup d’envoi du plan 500 000 formations aux demandeurs d’emploi, annoncé par le Président de la République, François Hollande, a été donné.

Soucieux de mettre en place une nouvelle donne dans le partenariat Etat-Régions, le Gouvernement avait indiqué souhaiter qu’un accord soit mis en place afin que les Régions deviennent les pilotes de la mise en œuvre de ce plan de 500 000 formations aux chômeurs et aux jeunes sans qualification.

De ce fait, les Régions se réjouissent de la décision prise en ce jour par l’Etat de leur confier le pilotage de ce plan de près d’1 milliard d’euros qui vise à doubler l’effort de formation des chômeurs d’ici à la fin de l’année 2016. Il sera lancé ce mardi 1er mars 2016.

« Nous sommes heureux de voir que le Gouvernement a tenu ses engagements en laissant aux Régions la possibilité de gérer ce nouveau dispositif, et en compensant tout effort supplémentaire des Régions.  Ce partenariat va permettre de travailler ensemble et de manière conjointe contre le chômage. C’est une grande avancée. » a tenu à réagir Philippe Richert, Président de l’ARF.

Les Régions se déclarent ainsi prêtes à se mobiliser pour assurer la réussite totale de ce plan au regard des enjeux qu’il porte, et de la situation critique de l’emploi en France, tout en prenant en considération les contreparties attendues par l’Etat à savoir ;

  • l’augmentation du volume de formations par rapport aux chiffres de 2015 ;
  • la mise en place d’un conventionnement régional avec Pôle Emploi ;

Elles tiennent aussi à saluer l’effort des partenaires sociaux qui, via le Fonds Paritaire de Sécurisation des Parcours Professionnels (FPSPP), vont ajouter de 110 à 130 millions d’euros à ce plan.

Aussi l’importance du plan 500 000 formations aux chômeurs suppose une mobilisation forte et totale de la part de tous les acteurs des territoires et ce, afin que les achats de formations soient coordonnés entre eux, le plus efficacement possible.

Les Régions sont disposées à rencontrer le plus rapidement possible les partenaires sociaux pour travailler à la mise en place et aux modalités du dispositif.

Néanmoins, elles ont tenu à rappeler quelques points majeurs pour la réussite de ce plan notamment:

  • Le diagnostic des besoins et des places vacantes doit être fait en partenariat avec les Régions et non uniquement piloté par les Direccte et la DGEFP et ce pour une meilleure analyse des besoins par territoire
  • Un renforcement du rôle des Régions sur l’accompagnement ciblé des PME et ETI afin de créer des emplois durables et non dé localisables
  • Les commandes de formation doivent correspondre aux besoins des entreprises mais aussi aux besoins d’avenir, dont le numérique et la transition énergétique font partie intégrante

Les Régions, par la voix de l’ARF, se déclarent donc prêtes à avancer sur ces bases pour contractualiser rapidement ces modalités avec l’Etat, en vu de l’urgence de la situation, et par la suite mettre en place ce dispositif avec les partenaires sociaux.

FacebookTwitter