Philippe Richert nouveau président de l’ARF institue une gouvernance partagée

Philippe Richert a été élu président de l’Association des Régions de France  à l’unanimité des voix des président-e-s réuni-e-s en assemblée générale mardi 26 janvier.

Un mois après les élections régionales, le nouveau président de l’ARF a mis en place une gouvernance partagée associant les élu-e-s de droite, du centre et de gauche, avec notamment François Bonneau comme président délégué et Valérie Pécresse comme première vice-présidente.

Dans ses premiers mots dans sa nouvelle fonction, Philippe Richert a remercié son prédécesseur Alain Rousset pour son engagement au service des Régions. Il a placé sa présidence sous le signe de « l’intérêt général » pour « porter ensemble » le fait régional. Il a insisté sur sa volonté de travailler de manière collégiale avec l’ensemble des président-e-s de Région.

Le nouveau président de l’ARF a souhaité « redéfinir les relations entre l’Etat et les Régions » pour mieux organiser leur dialogue au service de la réforme du pays. Evoquant les lois adoptées depuis 2012 le président de la Région Alsace/Champagne-Ardenne/Lorraine a noté l’absence de transfert de compétence de l’Etat vers les Régions. Pour lui, « passer par l’expérimentation sera un moyen de faire évoluer les choses », pour les PME, la formation ou encore l’apprentissage.

 Retrouver une marge de manoeuvre financière

Philippe Richert a insisté fortement sur l’urgence pour les Régions de retrouver « une marge de manœuvre » budgétaire au niveau des autres pays européens, notamment par l’accroissement prévu en 2017 de 25% à 50% de la part de Cotisation valeur ajoutée des entreprises (CVAE) perçue par les Régions.

Le nouveau président a enfin annoncé une réforme de l’ARF qui passera par une « remise à plat de sa dénomination dans les six mois ». Il a proposé le nom de « Conseil des Régions de France ».

Lors de cette passation des pouvoirs consensuelle, Alain Rousset a salué en Philippe Richert « un visionnaire  sur l’avenir des Régions dans une France décentralisée ». Le président de la Région Aquitaine/Limousin/Poitou-Charentes a exprimé sa confiance dans la poursuite de son action notamment pour le couple Région-PME.

 

Voici la composition du nouveau bureau de l’ARF :

Album photo à retrouver ici

Discours d’Alain Rousset et de Philippe Richert

FacebookTwitter