Emploi : les Régions attendent des décisions fortes de la part du Gouvernement

A l’occasion de la publication des chiffres mensuels du chômage ce mercredi 27 janvier 2016, l’Association des Régions de France appelle le Gouvernement à faire de la Région le seul pilote des politiques d’emploi et de formation.

« Nous répondons positivement à l’invitation lancée par le Président de la République et le Premier ministre, Manuel Valls, à participer à une réunion de travail Gouvernement-Régions afin d’engager rapidement des actions concrètes en termes de politique d’emploi et de formation » déclarent Philippe Richert, président de l’ARF, et François Bonneau, président délégué.

Les Régions d’égal à égal avec l’Etat

Lors de cette réunion, les présidents de Région attendent des décisions fortes sur les transferts de nouvelles compétences. «La réforme territoriale place les Régions au cœur des politiques d’emploi, d’apprentissage, de formation et de soutien aux PME et ETI. L’Etat doit, de ce fait, en tenir compte en traitant d’égal à égal avec les Régions. Nous devons réfléchir ensemble à des solutions pour lutter contre ce fléau qu’est le chômage. C’est une urgence pour nos concitoyens et nos territoires qui souffrent du manque d’activité. Il est désormais temps d’agir », poursuivent les Présidents.

Concrètement, ce plan de mobilisation commun Etat-Régions pour l’emploi doit passer par :

  • l’unification du processus de commande de formation pour les chômeurs sous le pilotage des Régions;
  • le pilotage par les Régions, du Service public d’accompagnement vers l’emploi au delà des dispositions de la loi NOTRe  avec le transfert aux Régions des subventions versées par l’Etat aux organismes concernés  (crédits budgétaires et Fonds social européen);
  • l’engagement de tous pour faire de l’apprentissage une voie d’excellence pour l’insertion professionnelle des jeunes avec un rôle accru des Régions sur la régulation de l’affectation du financement ;
  • un renforcement du rôle des Régions sur l’accompagnement ciblé des PME et ETI pour créer des emplois durables et non délocalisables avec l’attribution d’une ressource pérenne.

Il est plus que nécessaire de pousser la régionalisation des services publics d’accompagnement des demandeurs d’emploi et des PME pour répondre aux attentes de nos concitoyens.

Les Régions sont pleinement disposées à jouer leur rôle en la matière et à expérimenter dès aujourd’hui toutes les actions et les dispositifs. Elles permettront ainsi une meilleure articulation entre la formation et l’emploi et une meilleure insertion professionnelle de celles et ceux qui aujourd’hui sont privés d’emploi.

Sans ces moyens supplémentaires provenant de l’Etat, les Régions ne pourront jouer leur rôle de pivot au service de l’emploi sur leur territoire.

Le communiqué de presse