Rentrée scolaire: les Régions au coeur de la refondation de l’école

François Bonneau, président de la Région Centre et de la Commission Education de l’ARF, a tenu mercredi 4 septembre une conférence de presse sur la rentrée scolaire. Numérique, orientation, lutte contre le décrochage, carte des formations professionnelles initiales: les Régions contribuent fortement à la refondation de l’école.

« Cette rentrée est la première rentrée de la refondation de l’école. Les Régions par leurs responsabilités et par les évolutions qui sont en cours sont au coeur du dispositif », a résumé François Bonneau.  Le président de la Commission Education de l’ARF a illustré son propos par plusieurs dossiers concrets.

Numérique éducatif: un fort investissement régional

Les Régions ont fortement investi depuis longtemps dans les équipements informatiques des lycées, les environnements numériques de travail (ENT) et les réseaux. Grâce à leurs efforts, le nombre d’ordinateurs par élève ne cesse d’augmenter pour atteindre aujourd’hui 2,6 élèves pour un ordinateur en lycée général et technologique et 2 en lycée professionnel. Les Régions participent activement aux discussions lancées par l’Etat sur le numérique éducatif. A ce sujet, François Bonneau a souhaité que l’Etat fixe « un horizon à cinq ans » pour le basculement des manuels papier vers les ressources numériques.

Les Régions souhaitent également que soit réglé le contentieux avec l’Etat sur la maintenance des matériels et logiciels, mise à la charge des collectivités. « Il faut que les collectivités soient soutenues », a déclaré à ce sujet François Bonneau.

Regardez son interview au site Educavox:

 

Orientation: une expérimentation dans huit Régions

Nouveauté en cette rentrée: un service public régional de l’orientation va être expérimenté dans huit Régions (Aquitaine, Auvergne, Bourgogne, Bretagne, Centre, Limousin, Pays de la Loire, Rhône-Alpes). Ces Régions coordonneront et animeront le réseau des acteurs de l’orientation sur leur territoire. Objectif: un meilleur service rendu aux jeunes et aux adultes, trop souvent ballotés entre les différents organismes spécialisés. Cette expérimentation pourra être généralisée à l’ensemble du territoire une fois adoptée la deuxième loi de modernisation de l’action publique territoriale portant sur les Régions, dont l’examen est prévu début 2014 au Parlement.

Lutte contre le décrochage: une nouvelle responsabilité

Le deuxième projet de loi de modernisation de l’action publique territoriale permettra aux Régions de piloter les plateformes de suivi et d’appui aux décrocheurs. Cette nouvelle responsabilité s’inscrit dans le continuum « formation-orientation-développement économique-emploi » que les Régions veulent promouvoir.

Internats: pour une responsabilité partagée Etat-Régions

Les Régions appellent de leurs voeux une responsabilité partagée avec l’Etat pour le développement des « internats de la réussite ». Elles contribuent largement à l’augmentation régulière du nombre d’internes (13,3% des élèves des lycées professionnels et 6,8% des lycéens de la voie générale et technologique sont aujourd’hui internes).

Carte des formations professionnelles initiales: une nouvelle compétence

La loi de refondation de l’école prévoit que la Région arrêtera désormais la carte des formations professionnelles initiales, qu’elles soient en lycée professionnel ou en apprentissage, après un dialogue avec les autorités académiques. C’est une avancée qui va permettre aux Régions de favoriser la réussite des jeunes et le développement économique. « On va en finir avec les équipements qui partent à la casse au cause de modifications dans les enseignements ou de fermetures de classes », a fait valoir François Bonneau.

Pour des contrats d’objectifs tripartites avec les lycées

Les Régions se félicitent de la nouvelle possibilité donnée aux collectivités de participer à l’élaboration du contrat d’objectifs conclu entre chaque établissement et l’autorité académique. Elles regrettent néanmoins que ce contrat ne devienne pas obligatoire et souhaitent qu’il devienne un contrat d’objectifs et de moyens engageant les trois partenaires.

Le dossier de presse de rentrée des Régions

 

 

 

 

FacebookTwitter