3 Régions parmi les 6 lauréats des « Trophées des technologies éducatives »

Les conseils régionaux d’Auvergne, d’Aquitaine et de Basse-Normandie font partie avec la Ville de Nantes, le Conseil Général des Alpes maritimes et la communauté d’agglomération Grand Paris Seine-Ouest, des lauréats de la 3e édition des trophées des technologies éducatives, organisés par Tarsus et AEF, et dont les résultats ont été dévoilés lors du salon Educatec-Educatice qui se déroulait à Paris jusqu’au 25 novembre 2011.

Ces trophées récompensent les initiatives portées par les collectivités territoriales en matière de Tice, en partenariat avec l’ADF (Association des départements de France), l’ARF (Association des régions de France), l’Amif (Association des maires d’Île-de-France), la Fondation des Territoires de Demain et le ministère de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et de la vie associative. La présidente du jury est Laura Garcia Vitoria, directrice scientifique de la fondation des Territoires de Demain.

AUVERGNE. Le conseil régional d’Auvergne est récompensé pour son projet d’expérimentation de « manuels scolaires de demain », soit des manuels numériques distribués dans douze lycées et qui donnent lieu à une utilisation avec différents équipements. L’objectif est d’ « évaluer ceux qui sont les plus efficients et complémentaires » : vidéo-projecteurs interactifs, classes mobiles, netbook, tablettes, tablettes PC, boîtiers de vote, etc.

AQUITAINE. Le conseil régional d’Aquitaine est lauréat pour son projet SENS (Système numérique pour les sciences) qui vise à généraliser l’usage d’un outil scientifique permettant de former les élèves des lycées généraux et technologiques ainsi qu’aux lycées professionnels dispensant une formation dans le secteur industriel, à l’utilisation de systèmes d’expérimentation numérique pour les sciences.

BASSE-NORMANDIE. Le conseil régional de Basse-Normandie est récompensé pour son projet d’ « éducation aux usages des écrans », décrit comme une action d’éducation aux usages des écrans par les jeunes conçue en « trois volets : un atelier de sensibilisation pour les jeunes ; une action de formation de formateurs ; une conférence-débat avec un grand témoin sur les enjeux de l’éducation numérique ».

CUBE. Le Cube, centre de création dédié au numérique, est récompensé pour son projet Gameplay, inscrit dans le cadre du programme « Connectons nos écoles » en direction des établissements scolaires de la communauté agglomération Grand Paris Seine-Ouest. Les classes conçoivent leur propre jeu sérieux sur une thématique pédagogique spécifique, diffusé ensuite sur des tablettes tactiles par les élèves et les enseignants.

NANTES. L’École centrale de Nantes est lauréate pour son projet MarkUs, application web destinée à simplifier la tâche de correction des schémas, des rapports et du code rendu par les étudiants dans le cadre de TP ou projets, initialement d’informatique mais l’application s’étend désormais à d’autres domaines. Les porteurs de projet précisent que « l’optimisation des processus de correction des devoirs (rapports de projets, travaux pratiques, examens) est un enjeu crucial dans l’amélioration de nombreuses démarches pédagogiques ».

ALPES-MARITIMES. Le conseil général des Alpes-Maritimes reçoit un prix pour son projet de « laboratoire d’évaluation de l’innovation et des usages », créé par la collectivité avec les services académiques et le CRDP, afin de « construire le ‘chaînon manquant’ susceptible d’évaluer et d’accompagner les nombreuses initiatives des collèges et de leurs enseignants, en apportant cohérence dans les démarches d’innovation, partage d’information, meilleure sécurisation et bon usage des financements publics ».