L’ARF dénonce la course aux chiffres qui conduit à dévoyer les fondamentaux de l’apprentissage, au mépris de l’intérêt des jeunes

 

 

 

La Proposition de Loi sur l’Alternance poursuit un seul objectif, répondre aux injonctions de l’Etat sur le développement quantitatif de l’apprentissage, via notamment :
-      le retour de l’apprentissage junior, sous statut scolaire, pour les jeunes ayant 15 ans au cours de l’année civile. Les Régions se sont déjà élevées dans le passé sur cette disposition qui va à l’encontre de la scolarité obligatoire jusqu’à 16 ans. Les Régions réaffirment leur volonté de ne voir aucun élève stopper sa formation initiale avant d’avoir acquis le socle commun de connaissances et de compétences sanctionné par la fin du 1er cycle d’enseignement secondaire.

-       la possibilité d’apprentissage pour les intérimaires, pour lesquels il paraît évident que la continuité de suivi ne pourra être assurée

-      l’apprentissage pour les saisonniers, avec des risques évidents de perte de qualité dans le suivi-accompagnement des jeunes concernés
-      la possibilité pour les jeunes de faire un apprentissage sans employeur, sous le statut de formation professionnelle.  Il s’agit d’un non sens et d’un transfert de charge vers les conseils régionaux.

Pour L’ARF, l’utilisation de la procédure d’urgence prive les parlementaires de  leur capacité à exercer leurs prérogatives. Elle considère que le développement qualitatif de l’apprentissage est la première urgence afin de faire diminuer les 25% de ruptures de parcours en cours de formation.

Les Régions œuvrent depuis plusieurs années pour revaloriser auprès des jeunes l’apprentissage :

-      en investissant sur la modernisation des lieux de formation et des équipements pédagogiques

-      en facilitant la vie des jeunes en apprentissage par la mise à disposition de lieux d’hébergement, de facilités de transport…

Enfin, les Régions s’opposent au tour de passe-passe visant à fermer des sections dans les lycées professionnels pour remplir les sections d’apprentissage.