Des Régions plus fortes pour une France plus efficace

Réunis autour d’Alain Rousset, Président de l’ARF, les Présidentes et Présidents de Région ont dévoilé leurs propositions pour une grande et nouvelle étape de décentralisation. Cet « Acte III » qui préconise de construire des Régions encore plus fortes pour avoir une France plus efficace entend poser les bases d’une véritable révolution dans l’organisation des pouvoirs publics.

En présence de nombreux journalistes de la presse nationale, régionale et spécialisée, Alain Rousset a présenté les trois points essentiels de ces propositions :

D’abord une véritable clarification des compétences entre l’Etat et les Régions. Celles-ci seraient notamment en charge d’un grand service public de l’orientation, de l’emploi et de la formation professionnelle. Elles seraient également dotées d’une compétence équivalente à celle qu’elles assument avec les lycées, pour les Universités. Les Régions plaident par ailleurs pour une gestion régionalisée de la Politique Agricole Commune.

Martin Malvy, porte parole de l’ARF et Président de Midi-Pyrénées, a ensuite pu rappeler l’attachement des Régions à une fiscalité adaptée à leurs besoins et  leur permettant d’assumer toutes leurs compétences.

Enfin, les Présidents de Régions se sont unanimement prononcés en faveur d’un pouvoir normatif leur permettant d’adapter la législation aux spécificités de leur territoire, comme c’est le cas dans les Régions d’Outre Mer.

Accéder au dossier complet de l’Acte III de la décentralisation :

Dossier de presse Acte 3

Si vous rencontrez un problème pour ouvrir ce document, essayez cette version allégée :

dossier_presse_acte3 VA_

FacebookTwitter